CONFERENCES DE LA RECHERCHE

Des rencontres organisées entre les acteurs de la recherche, les institutions locales, les acteurs économiques et le grand public pour le développement d'axes de collaboration innovants.

Organisées dans le cadre de la Politique de SITE par le Consortium RESIPOL, ces rencontres scientifiques annuelles sont l’occasion pour les chercheurs et enseignants-chercheurs de mieux se connaitre, de présenter leurs travaux et d’échanger avec les autres acteurs de Polynésie française : services du Pays, de l’Etat, acteurs économiques et société civile.

Cette manifestation vise non seulement à mieux faire connaitre les forces de recherche présentes en Polynésie française mais aussi à organiser et structurer un dialogue avec l’ensemble des acteurs afin d’identifier des axes de travail et de collaboration innovants.

Réponses aux crises énergétiques : La recherche de solutions locales exportables... - Franck LUCAS [Dec. 3, 2020]

 Summary

Les territoires vastes, bénéficiant d’une gestion de l’énergie sécurisée car interconnectée et de solutions alternatives, ont connu des situations tendues voire des ruptures de fourniture. Du fait de leur taille et de leur situation, les réseaux électriques insulaires sont plus exposés à ces risques. La recherche locale de solutions adaptées aux réseaux insulaires anticipe des problématiques futures pour les réseaux interconnectés. L’amélioration de l’efficacité énergétique des systèmes est une piste importante. L’agence internationale de l’énergie (IEA) prévoit que la consommation de la climatisation sera multipliée par 3 d’ici 2050, alors que les autres consommations électriques des bâtiments vont diminuer. D’après l’IEA, la réduction de la consommation de la climatisation repose sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des procédés conventionnels. Celle-ci ne devrait s’améliorer que de 20 à 30% à l’avenir. Comparé à ces chiffres, le procédé Sea Water Air Conditioning, utilisant l’eau de mer des profondeurs, offre des performances prometteuses. Une modélisation numérique montre que sa performance est 17 fois supérieure à celle de la climatisation conventionnelle. Valeur confirmée par des mesures sur une installation en opération. Cette technologie permet donc une réduction considérable de la consommation de la climatisation des bâtiments. Pour autant, aucune étude n’a publié ses performances réelles sur la base de données expérimentales. Cette solution n’est même pas considérée par les instances internationales de l’énergie. L’apport de la recherche locale sera donc de qualifier ses performances et d’évaluer les possibilités de l’exploiter en dehors de la Polynésie.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode