La crise, une situation extrême à penser quotidiennement - Christaine GILLET & Michael DUPRÉ [Dec. 10, 2020]

 Summary

Une crise ne fait souvent que révéler et amplifier des dysfonctionnements préexistants ayant atteint un seuil de saturation intolérable au sein d’une organisation. Deux approches, l’une dite « événementielle » et l’autre dite « processuelle », permettent un questionnement critique du concept de crise : l’approche « événementielle » met l’accent sur la perturbation extérieure qui déclenche la crise et l’approche « processuelle » se focalise sur la perturbation interne, résultat d’un processus souvent latent et caché. La confrontation des deux approches permet de comprendre que les crises majeures ne sont pas uniquement issues d’événements déclencheurs majeurs mais sont également le résultat d’une rencontre entre un événement et un terrain de crise favorable. Notre communication propose qu’il est vital pour les gestionnaires de penser la crise au quotidien pour maintenir conjointement des équilibres de sens, de lien social et de leadership avant que ceux-ci ne partent à la dérive semant ainsi le terreau fertile des crises à venir. Elle s’inscrit dans un projet de recherche qui sera mené conjointement en Polynésie et en métropole et qui conduira à interroger les pratiques managériales d’acteurs du tourisme dans la perspective de s’adapter à un environnement instable, et notamment de comprendre quels retours d’expériences sur la gestion dans le cadre de la crise sanitaire de la COVID-19 sont réalisés par des parties prenantes du tourisme.

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode